Cette soirée là ! han han han han !

T’es – tu déjà fait « jeter » d’un resto…? looool
Il faut que je vous raconte ma soirée !!!

Voilà, depuis quelques temps , j’avais une folle envie de manger un bon poisson braiiiiisé comme j’aime, un bon soukouya, de l’aloko, attieke, frites de patate douce , igname et tout ça tout ça hahaha. Bref la totale quoi ! Hé oui je suis une vraie gourmande !

Ce n’est pas que je ne pouvais pas me préparer toutes ces choses succulentes, mais j’avais juste la flemme. On était un samedi et j’avais juste envie de me faire plaisir. Nous sommes donc en route pour un restaurant que certains doivent déjà connaître et dont je ne citerai pas le nom. Vous comprendrez plus tard pourquoi… Peut-être que leur papier peint vous donnera un indice 😉

On arrive vers 21h, toutes les tables sont prises bien évidemment. Je rentre et demande si une table de 3 se libérerait bientôt. Le monsieur à la caisse me demande de patienter un peu. Ok pas de problème (car ce n’est pas le premier restaurant où il faut faire la queue si on y tient vraiment).

Il y a du monde, c’est exiguë mais surtout très bruyant. Pas de bol, ce soir là, c’est la dernière course de Bolt qui passe à l’écran. Je préfère donc attendre calmement dehors. En un quart d’heure, la table est libérée et nous pouvons nous installer. Ouf je pensais attendre plus longtemps ! Fausse joie car le mot « attente » va prendre tout son sens à partir de cet instant mais je ne suis pas plus étonnée. On aurait dû commander avant de venir, c’est connu ! Le problème, c’est que j’avais une faim de louuuuuve !

Un apéritif , une serveuse pas souriante du tout du tout, traînant même les pieds, puis un deuxième verre, une commande qui tarde à être servie, une ambiance ultra bruyante mais j’essaye de profiter de ma soirée 🙂

PS : je dois quand même préciser que la deuxième serveuse, qui a dû entendre mes remarques, s’est plutôt rattrapée en prenant le relais et avec sourire cette fois.

23h, enfin les plats arrivent ! Miammm tout ce que j’aime. Pour vous dire, j’en salivais littéralement !

Vous salivez aussi hein :))

C’était bon, mais j’ai déjà mangé mieux. C’était ma première fois dans ce restaurant et certainement la dernière !

Après le tsunami qui est passé sur mon assiette, on papote un peu, je traîne quelques minutes sur mon téléphone.

Avant de partir, je vais me laver les mains. Je ne suis pas allée pour une pause pipi mais pour juste me laver les mains. Une histoire de quelques minutes. Ben à mon retour vous savez quoi ? Plus personne à notre table. Je m’inquiète de mon sac, comme toute nana, et j’aperçois mon amie en train de sortir avec (de façon précipitée et pas contente, vous voyez le genre?) . Je vais donc à la caisse savoir si la note a été réglée. Le monsieur de la caisse me regarde à peine et ne me répond même pas ou alors je ne l’ai pas entendu :-/

Bref, on s’est fait « jeter » du restaurant en 2 – 4 – 6 , à base de « Vous payez ? Il faut vite payer » sous prétexte que « les clients attendent ! »

Je trouve ça scandaleux ! Je n’ai jamais été « jetée » d’un restaurant et ce même pour une note bien moindre ! On en a eu pour un peu moins de 100€. Je suis restée choquée… mais vraiment…

Le rattrapage

On n’allait pas rester sur cette note et la soirée ne faisait que commencer hé hé

Direction quelques uns de mes lieux favoris.

Nous avons fait un premier stop à La Rhumerie , située 166 Boulevard Saint-Germain 75006 Paris.

Un endroit qu’on m’avait fait découvrir il y a quelques années déjà. L’ambiance y est toujours aussi … comment vous dire… chaleureuse, feutrée, caliente,  avec en fond sonore de la musique afro-caribéenne. Je ne suis pas très rhum mais pour les amateurs, allez y sans hésiter ! Je vous conseille leur planchette de divers rhums. 4 shots de 2cl pour réchauffer votre palais et même les novices pourront les apprécier et détecter les différentes nuances de cette liqueur 🙂 Pour nous, c’était « la route du rhum » et « la pirate ».

2h du matin, nonnnn c’est trop tôt pour rentrer. Une envie de bouger le popotin et secouer le cocotier me démange !

Et je connais un endroit sympa pour satisfaire cette envie : le mythique LeSanz

Dès que tu passes les rideaux pourpres, tu sens que tu vas passer un happy happy moment. Le DJ te met le feu avec de la house, soul, hip hop & rnb, funk …. La folie quoi ! et les cocktails sont tout aussi miammmm ! (bien évidemment, les photos de cette étape sont censored hahahaha)

Il est plus de 4h du matin. Allez, vu qu’on n’est pas loin, une dernière pour la route. Prochain stop à la Rotonde Bastille .

A cette heure, il n’y a que quelques survivants. Une fois encore le DJ m’a ré-galée.

Avec ma séance de « sport » en talons, je sens que mon estomac commence à crier famine.

Et hop! une petite salade fraîche pour me calmer.

On se trémousse encore un peu sur des classiques rnb et cette fois – ci, c’est la bonne, on rentre !

Excellente soirée au final, comme je les aime ! Et je suis prête à enfin retrouver mon lit :))

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s